Un univers énigmatique en noir et blanc

Prenez part à un voyage à l'ambiance de polar, à l'occasion de la première exposition personnelle au MAMC+ de Maxime Duveau. L'artiste s'inspire des arts américains et des villes où il a voyagé, comme San Francisco ou encore Los Angeles.

Des villes entravées de motifs et de dégradés en noir et blanc cohabitent avec une statue de Johnny Ramone (guitariste du groupe de punk rock américain Ramones, ayant fini ses jours à Los Angeles) ou encore Jefferson Airplane (groupe de rock américain, originaire de San Francisco). Les techniques artistiques de Maxime Duveau sont multiples : il emploie en grande partie le fusain, mais aussi le tampon à encre de Chine, ou encore la sérigraphie. À ce style très identifiable et unique en son genre, il associe une réflexion autour de la photographie ainsi que l'usage de l'écriture comme dans RingoleV.io Cosmique, le roman édité pour l'exposition.

Sérigraphies et dessins réinterprètent ces grandes villes, à la manière d'une ballade entre réalité et fiction. RingoleV.io Cosmique est un mystère qui vous évoque peut-être quelque chose. Un jeu d’enfant ? Un polar ? Un activiste de la contre-culture ? Parcourez les œuvres de l'exposition, où un jeu de piste se créer entre les dessins en petits et très grands formats. L'artiste a conçu un roman faisant écho à l'exposition, à découvrir à la boutique !

Maxime Duveau est invité dans le cadre de la 8e édition du Prix des Partenaires. Le Musée décerne ce Prix chaque année à un jeune artiste, grâce au soutien de ses mécènes. 
 

COMMISSARIAT

Portrait Martine Dancer

Martine Dancer-Mourès
Conservatrice en chef du patrimoine
Adjointe à la Directrice
En charge du programme du 30e anniversaire du MAMC+

Acquisition de 3 œuvres

photo

Collection du MAMC+, avec le soutien du Club des Partenaires
< Maxime Duveau, Floral Statue Garden/SF Charmed House S, 2018. Sérigraphie sur papier. 205 cm x 135 cm

À LA BOUTIQUE

Livre de Maxime Duveau

Maxime Duveau recourt à l’expérimentation, aux manipulations des images mais aussi des mots.
Avec une pagination inexistante et des feuillets volontairement déliés, le roman qui accompagne l’exposition répond à la même logique : brouiller les pistes, ne pas offrir une lecture univoque

"Arrivés à la voiture, je charge Brook d'aller pêcher quelques infos du côté des clubs de jazz et de son réseau "underground". Infos meurtres/marchés noirs/cambriolages/pontes impliqués... tout ce qu'il trouve qui pourrait se raccrocher de près ou de loin à notre enquête."
Maxime Duveau, extrait du roman "RingoleV.io Cosmique", disponible à La Boutique du MAMC+

Partenaires