Baratin, c’est le nom d’un projet développé en partenariat avec Le Fil - Scène de Musiques Actuelles de Saint-Étienne pour favoriser la découverte et l’appropriation des œuvres de la collection du Musée par les habitants de Saint-Étienne Métropole.

Il découle d’un concours d’éloquence, organisé par Le Fil, pour mettre les qualités oratoires de tous au profit de l'art. Chacun a son mot à dire sur les œuvres, à sa façon.

À l’origine, un concours d’éloquence

Dans le cadre de ses missions culturelles et pédagogiques, Le Fil s’est associé à des structures d’éducation populaire, de prévention spécialisée et un lycée pour créer Baratin : un concours d’éloquence intergénérationnel et interculturel. 

Baratin ouvre l’art oratoire à des participants d’horizons divers, créant rencontre et mixité sociale entre des publics de parcours et d’âges différents. Il favorise aussi l’accès à la culture, que ce soit par l’écrit ou l’oral, et valorise la parole des habitants du territoire.

Bien parler, c’est s’exprimer avec un vocabulaire riche.
Bien parler, c’est une question d’aisance, d’assurance.
Bien parler, c’est également la capacité que l’on peut avoir à convaincre, à persuader et à émouvoir.
Les mots représentent les plus belles "armes" de nos sociétés modernes.
La liberté de parole est la plus belle des libertés.
Savoir utiliser les mots, les manier, les manipuler, les maîtriser, c’est être autonome, affranchi.
Avec les mots, nous sommes libres : libres de pouvoir nous exprimer, nous émanciper, nous évader. Avec les mots, on grandit, on s’élève.

Prolonger l’aventure au MAMC+

Le défi lancé à quelques participants de l’édition 2019 du concours d’éloquence ? Présenter une œuvre de la collection du MAMC !

Ce projet était l'occasion d'offrir une découverte et une connaissance progressive du Musée aux personnes qui ne le fréquentent habituellement pas. En effet, la visite était une grande première pour tous les participants !

Pour que la rencontre avec l’art ait lieu, il faut stimuler, échanger, voir et revoir. Les participants se sont familiarisés avec le lieu et les expositions en s'appropriant les espaces du Musée au fil des séances et en forgeant leur regard sur les œuvres, jusqu’à devenir des habitués !

En 2020, lors de la Nuit Européenne des Musées, les participants devaient présenter aux visiteurs du Musée une œuvre de la collection du MAMC+, choisie selon leur sensibilité personnelle, aux visiteurs du Musée. Malgré l’annulation de cet événement, les participants sont restés mobilisés et ont préparé l’enregistrement audio de leur présentation.

Immersion dans l’œuvre

D’octobre 2020 à mai 2021, les "Baratineurs" ont observé les œuvres, participé à des visites, et des ateliers d’écriture et d’interprétation durant huit séances au Musée. Chloé Chouanard, comédienne, Jean Barral, étudiant en sciences politiques et Mélodie Blanchot, médiatrice culturelle du MAMC+, les ont accompagnés dans leur travail.

René, Cléa, Grégory, Selin et Léa ont chacun choisi une œuvre - tableau, sculpture ou installation - dans l’exposition de la collection :  Maurice Allemand, ou comment l’art moderne vint à Saint-Étienne (1947-1966)
Leur choix est subjectif, motivé par leur goût esthétique ou en résonance avec leur propre histoire, leurs centres d’intérêt. Ils nous entrainent avec générosité dans leur lecture personnelle des œuvres : écoutez ces cinq textes singuliers, uniques, sensibles, instruits.

Écoutez les podcasts

René Auberix
Jean Dubuffet, Vie infuse (texturologie), 30 mai 1958, huile sur toile, 89 × 130 × 4 cm, © Adagp, Paris 2021.

Média

Grégory Grossemy
Pablo Picasso, Vénus et l'amour (d'après Cranach), 3e variation, 25 mai 1949, lithographie en noir tirée sur papier, 79,6 × 57,8 cm, tirage : 12/50, © Succession Picasso, 2021.

Média

Léa Piraud
Carl Andre, Fin, 1983, 50 briquettes au sol, plomb, 20 × 500 × 5 cm, © Adagp, Paris 2021.

Média

Selin Sarier
Maître de l'Almanach (Damien Lhomme, dit) (attribué à), Vanité, vers 1640, huile sur toile, 50,5 × 60,5 cm, © domaine public.

Média

Cléa Touko
Josef Albers, Silent Abode, Homage to the square (Demeure silencieuse, Hommage au carré), 1954, huile sur masonite, 
80,7 × 80,7 cm, © The Josef and Anni Albers Foundation / Adagp, Paris 2021

Média

Publish your comment

Texte brut

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.