250 œuvres romancent l'intime et l'universel

Entre poésie et fiction du réel, découvrez la vie d'une femme aux mille visages, tantôt ouvrière, secrétaire ou bourgeoise.

D'un genre inédit, l'exposition Vingt-quatre heures de la vie d'une femme raconte l'histoire d'une journée imaginaire et multiple. Peintures, sculptures, dessins, photographies et objets de design illustrent cette fiction du quotidien, de l'éveil jusqu'aux rêves.

Dans une forme volontairement narrative, les œuvres de l'exposition parlent d'actions récurrentes d'où peuvent surgir l'inattendu avec des moments comme "Le Bain", "Le Travail", "La Lecture" ou encore "La Promenade". "Le Repos", "La rencontre", le monde de la nuit, comme celui de "La Fête", inspirent quand à eux excentricités, rêves et autres pensées étranges.

Les œuvres sont présentées autrement, dans un élan plus proche du quotidien de chacun, en reconnectant l’art au présent. Il s’agit de raconter une autre histoire de l’art : une histoire autour de l’émotion et de la vie.

COMMISSARIAT

Portrait de la directrice du MAMC+

Aurélie Voltz
Directrice générale du MAMC+

"Après un an passé à la tête de ce musée, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme est une première lecture de cette immense et exceptionnelle collection. Une sélection s’est opérée sur plus de 20 000 œuvres acquises entre 1833 et 2019, couvrant plusieurs siècles et toutes les disciplines."
Aurélie Voltz

10 sections

+ de 1000 m2 d'exposition

+ de 135 artistes

250 œuvres

Partenaires