La puissance du vivant au-delà du modernisme

À l’occasion de son 30e anniversaire, le MAMC+ accueille pour sa première exposition à Saint-Étienne, l’artiste photographe et vidéaste Valérie Jouve, originaire de la région stéphanoise. Elle présente un film et des photographies de lieux (maisons, façades, bâtiments) et d'êtres vivants (arbres, personnes).

Formes de vies est une conversation de l’artiste avec sa région natale, bassin minier caractérisé par la construction des grands ensembles immobiliers. Elle prend pour point de départ des photographies réalisées entre 1987 et 1991 à Saint-Étienne, qu’elle met en lien avec des images issues d'autres territoires, prises tout au long de sa carrière. Ses derniers travaux s’éloignent peu à peu de la ville pour se rapprocher du milieu rural et de la nature. Les images de Valérie Jouve montrent les mondes qui sont restés, les choses du vivant qui ont résisté malgré le modernisme.

L’exposition est conçue comme une partition de musique : les photographies de tailles variées sont accrochées en juxtaposition ou en superposition à des hauteurs différentes. Ces œuvres sans titre sont libres d’interprétation. Les histoires racontées dans ces images appartiennent au spectateur.

Commissariat

Martine Dancer-Mourès

Martine Dancer-Mourès

Conservateur en chef, directrice de la programmation du 30e anniversaire

CATALOGUE

Catalogue de l'exposition Valérie Jouve

Valérie Jouve, Formes de vies
Textes de Jean-Christophe Bailly, Martine Dancer-Mourès, Valérie Jouve et Philippe Roux. Bilingue : français et anglais. Éditions Fage. ISBN 9782849755112. 118 pages. Prix : 25 euros.

"Les murs ont les traces des gens qui ont habité les lieux."
Valérie Jouve, 2018

PLUS
DE 70 PHOTOS

DE 1987

À AUJOURD'HUI

Partenaires