L'expression de la pensée sous influence métal

L’artiste présente ses dernières toiles inédites, entre esthétique grindcore et arts premiers, de Manet à Picasso, en passant par Jérôme Bosch et l’esprit dada.

Après Jean-Michel Othoniel et Valérie Jouve, le Musée donne carte blanche à Damien Deroubaix, artiste majeur de la scène stéphanoise des années 1990. Headbangers Ball fait référence à l’émission musicale culte consacrée au métal, diffusée sur MTV dans les années 1990.

Les thématiques abordées par l'artiste sont multiples, comme le capitalisme, le pouvoir, ou encore la mort. Telles des monstres provenant de l'obscurité du monde, les figures convoquées par Damien Deroubaix s'entrechoquent entre elles.

Il aborde aussi les grands peintres qui l'on inspiré dans la série Painters, comme Picasso ou Delacroix ; d'immenses toiles se font face dans une salle du Musée. Ces portraits de peintres sont donc comme autant d'autoportraits, dans un jeu de filiation avec les artistes l'ayant inspiré.

L'exposition est présentée au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg du 6 avril au 25 août 2019.

Commissariat

Portrait Martine Dancer

Martine Dancer-Mourès
Conservatrice en chef du patrimoine
Adjointe à la Directrice
En charge du programme du 30e anniversaire du MAMC+

"Une œuvre est de la pensée avant tout, c'est ça la puissance. C'est ce qu'il y a de plus fort."
Damien Deroubaix

Partenaires