En 1974, Robert Morris, figure de l’art minimal et du post-minimalisme, bénéficie d'une exposition à Saint-Étienne, deux ans après l'étonnante rétrospective de la Tate Gallery à Londres. Il crée alors Untitled (Felt Piece) dans les salles du Musée d'Art et d'Industrie.

Cette œuvre illustre les liens privilégiés de l’artiste avec notre ville. C'est pourquoi elle passe sous les doigts experts de la restauratrice textile Sylvie Forestier afin d’être mise à l’honneur.

Quand le feutre devient une œuvre

Média

À première vue, Untitled (Felt Piece) peut paraître rudimentaire et artisanale. Après tout, ne s'agit-il pas simplement d'une longue bande de feutre de près de 10 mètres fixée au mur par deux tasseaux de bois ? Pourtant cette œuvre se rattache à une longue tradition de l'art et des formes. Mais ici, Robert Morris accorde la première place à la matière.

Au cours des années 1960-1970, il produit une série d’œuvres en feutre. Il découpe et/ou plie minutieusement de grandes et épaisses feuilles de feutre industriel. Suspendues au mur, elles prennent sous l'effet de leur propre poids, des formes géométriques diverses tout en laissant apparaître la forme d'origine. Morris apprécie particulièrement le feutre comme matériau car il est souple et donc soumis à la pesanteur. Il nomme ce principe "anti-forme".

L'artiste laisse le feutre déterminer la forme par des gestes simples : suspendre, plier, laisser tomber. Ainsi, ces feutres malléables deviennent sculpturaux sous les doigts de l'artiste.

Au chevet de "Felt Piece"

Malheureusement, une œuvre reposant sur la pesanteur finit par "fatiguer" sous l'effet de son propre poids. 

Tel un patient malade, Untitled (Felt Piece) doit être sérieusement examinée par une restauratrice. Elle est déployée au sol, une opération difficile à organiser avec des dimensions si imposantes. L'une des salles d'exposition est réquisitionnée pour l'occasion. 

Média

La restauratrice se penche sur l'œuvre pour relever toutes les altérations et prendre les mesures.

Média

Même de loin, on remarque des déformations importantes. Regardez comment le feutre ondule le long de la partie supérieure du tasseau de bois. Ce n'est pas terrible !

Média

Aïe... De près, c'est pire !

Média

Le constat est sans appel. Avec le temps, le feutre s'est distendu et des trous se sont formés au niveau des agrafes maintenant le feutre aux baguettes de bois. Sans intervention, Untitled (Felt Piece) ne sera bientôt plus en état d'être exposée. Heureusement, la restauratrice n'est pas à court d'idées. 

Média

Aux grands maux les grands moyens...

Première étape : retirer les tasseaux de bois. Avant de s'atteler à cette tâche, l'emplacement des baguettes a été soigneusement marqué à l'aide d'un fil blanc traçant leur silhouette. Les agrafes sont ensuite retirées une à une. 

Média
Média

Les zones les plus endommagées seront consolidées par des pièces de soie. Nous vous l'avouons : le choix du coloris pour la soie et le fil à coudre a été un véritable casse-tête ! Car, si le feutre paraît brun vu de loin, il est en fait constitué de brins multicolores !

Média

Nous avons finalement opté pour une teinte brune avec une note de vert. Placé au revers du feutre, cela passe inaperçu !

Média

Un travail de FOURMI !

Un long et patient travail commence pour traiter le feutre. La restauratrice réduit les déformations grâce à des épingles et en plaçant le feutre sous des panneaux de verre lestés de poids de petite taille.

Média

La soie servant à doubler les parties endommagées du feutre a été teintée dans l'atelier de la restauratrice. Des pièces sont découpées et ourlées pour suivre les contours du feutre. Elles sont ensuite placées à l'aide d'épingles.

Média
Média

Le patient travail de couture peut enfin débuter à l'aide d'une aiguille courbe.

Média

La restauration s'achève, il ne reste plus qu'à remonter les tasseaux de bois sur le feutre.

Sous les feux de la rampe !

Untitled (Felt Piece) a retrouvé toute sa splendeur ! La voici mise à l'honneur dans l'étape luxembourgeoise de l'exposition Robert Morris. The Perceiving Body.

Média

Venez découvrir Untitled (Felt Piece) au MAMC+ du 1er juillet au 1er novembre 2020 dans l'exposition Robert Morris : The Perceiving Body / Le corps perceptif !

Média

Publish your comment

Texte brut

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.