Retour sur quarante années de carrière questionnant l’objectivité photographique

Le MAMC+ présente la première exposition dans un musée en France de l’artiste photographe allemand Thomas Ruff.

Ce regard rétrospectif porté sur plus de quarante ans de carrière entend révéler la manière dont l’artiste questionne inlassablement le médium photographique lui-même, pour élaborer une "méta-photographie". À travers une sélection de 17 séries dont une inédite (Bonfils, 2022), le parcours d’une centaine d’œuvres restitue une chronologie des différents genres d’images et procédés techniques qu’il investigue, retraçant ainsi, en creux, une histoire de la photographie.

L’artiste allemand Thomas Ruff commence au début des années 1980 ses séries d’Intérieurs et de Portraits, alors qu’il est encore étudiant de Bernd Becher à l’Académie d’art de Düsseldorf. Si ces œuvres sont devenues emblématiques de son travail, il a cependant exploré bien d’autres approches de la photographie, en choisissant à partir des années 1990 de ne plus utiliser que des images préexistantes qu’il manipule. Les titres de ses expérimentations sérielles illustrent la diversité sans cesse renouvelée de ses sujets, dont l’exposition se fait l’écho : Étoiles, Photographies de presse, NuitsNus, Portraits, mar.R.s, Photogrammes, Fleurs, Tableaux chinois...

Cette exploration des technologies de l’appareil et de la production des images embrasse tous les types de photographies en les réinventant, des images satellites aux outils digitaux, en passant par les négatifs analogiques et le JPEG. Pour cet artiste qui utilise la photographie, il s’agit en somme de sonder les capacités d’évolutions technologiques du médium et le statut des images, dans un questionnement permanent de l’objectivité photographique.


Visites guidées de l'exposition (à partir de 15 ans) :

  • Mercredis et dimanches : 14 h 30

Détails dans l'agenda

Thomas Ruff en quelques dates

1958 : Naissance à Zell am Harmersbach (Forêt-Noire), Allemagne
1974 : Acquiert son premier appareil photo et apprend les rudiments de la technique photographique
1977 : Intègre l’Académie d’art de Düsseldorf et est accepté l’année suivante dans la légendaire classe de photographie de Bernd Becher
1981 : Produit les premières images de la série des Portraits et commence à exposer son travail
1985 : Achève sa formation à l’Académie d’art de Düsseldorf
1995 : Représente l’Allemagne à la Biennale de Venise
2001-2006 : Professeur à l’Académie d’art de Düsseldorf
2001 : Exposition rétrospective itinérante Thomas Ruff. 1979 to the Present, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden
2017 : Exposition rétrospective Thomas Ruff. Photographs 1979-2017, Whitechapel Gallery, Londres

< Portrait de Thomas Ruff réalisé à la chambre en mai 2022 par Elisa Bapst et Clément Montmea, © E. Bapst, C. Montmea, ENS Louis-Lumière.

Commissariat

Alexandre Quoi
Responsable du département scientifique du MAMC+

LIVRE D'ARTISTE

Le MAMC+ édite un livre d’artiste sous la forme d’un leporello ou "livre-accordéon". Se dépliant sur près de trois mètres, l’ouvrage restitue une chronologie des procédés et genres photographiques interrogés par l’artiste. Il montre au recto une sélection d’œuvres exposées et au verso chacune des sources et techniques correspondantes employées par Thomas Ruff. Texte d’Alexandre Quoi, commissaire de l’exposition.
Prix : 29 euros.

17 séries de photos

Env. 100 œuvres

Rétrospective personnelle

Histoire de la photographie

PARTENAIRES MÉDIAS

Avec le soutien de