Quand la publicité flirte avec l'art moderne

Plongez dans l’époque de l’entre-deux-guerres, entre croissance industrielle et émergence de la publicité. Michelin et son Bibendum, Banania, la Vache qui rit… Un brin de nostalgie flotte dans cette exposition qui retrace l’impact de la publicité dans la société des années 1930 avec une présentation d’affiches, dépliants, photographies…

Retournons 80 ans en arrière : de nombreux secteurs d’activité se développent, telle la grande distribution, la fabrication industrielle, mais aussi les services touristiques et les offres culturelles. La publicité naissante accompagne ces mutations, tandis que peu à peu, la réclame disparait. Place à la publicité moderne avec un langage simple, efficace, immédiat et accessible à tous !  

Ses formes sont multiples. Affiches, enseignes lumineuses, plaques émaillées envahissent la rue et le métro tandis qu’automates, emballages, présentoirs et vitrines prennent possession de l’espace. La publicité se déplace : elle habille les véhicules et les hommes sandwichs. Elle apparait massivement dans les programmes de théâtre, cinéma et finit par s’immiscer dans la sphère familiale sous forme de spots radios, d’encarts dans les journaux et catalogues.

Les entreprises capitalisent désormais sur l’image. Certaines d’entre elles se démarquent avec un personnage type : il suffit désormais de voir Bibendum pour penser à Michelin.

Malgré sa fonction mercantile, la publicité moderne est liée à une recherche esthétique. Le graphisme émerge, nouvelle discipline combinant l’art de l’affiche, la création de caractères typographiques et la mise en page. Dessinateurs, écrivains, typographes et photographes collaborent pour donner naissance à des créations publicitaires inspirées du cubisme, purisme, futurisme, constructivisme et Bauhaus, mouvements artistiques novateurs et marquants des années 1910-1930. Cette publicité moderne intègre les codes artistiques modernes à la vie économique. La publicité des années 1930 s’adresse à tous et stimule le goût du public. 

Personnages stylisés et formes schématisées, compositions rayonnantes, couleurs vives, lignes tourbillonnantes,… cette exposition vous garantit une expérience immersive ! 

Commissariat

Anne-Céline Callens

Anne-Céline Callens
Maître de conférence en Sciences de l’art à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne

"La composition de l’air est changée. À l’oxygène et à l’azote que nous respirons, il faut ajouter la publicité. Elle nous entoure, nous enveloppe. Elle est intimement mêlée à nos pas, à notre activité."
Louis Chéronnet, critique d'art (1927)

4 SALLES... 4 THÉMATIQUES

+ de 30 créateurs

+ de 200 pièces

De grandes marques

Partenaires