Elles sont étudiantes en Master 2 "Édition d'art - livre d'artiste". Chaque année depuis 10 ans, la bibliothèque Jean Laude du MAMC+ ouvre ses portes aux doctorants et dévoile un florilège de sa collection de livres d’artistes dans le cadre du partenariat avec le département d’Arts plastiques (Faculté Arts, Lettres, Langues de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne).  

La parole est aux étudiantes

Christian Gay, conservateur de la bibliothèque Jean Laude nous accueille chaleureusement en ce 18 janvier 2019. Nous découvrons tout au long de la matinée, une riche collection de livres d’artistes du début du XXe siècle à nos jours.

L’émotion est palpable : de Stéphane Mallarmé à Jean Dubuffet, en passant par Raymond Hains, Robert Barry ou Andy Warhol, ces livres d'artistes se dévoilent page à page. Les contemporains, tels Philippe Cazal et Jean-Marc Cerino ne sont pas en reste. Sous nos yeux et dans nos mains, une diversité d’approches, d’époques et de conceptions retrace une histoire dense et évolutive du livre d’artiste.

Nous vous présentons trois livres d’artistes de la seconde moitié du XXe siècle, choisis pour leur haut degré conceptuel et leur méthode de fabrication qui correspond à nos aspirations éditoriales : 

  • une recherche sur l’espace du livre, 
  • une économie de fabrication, 
  • une conception du livre d’artiste diffusable largement.

"Planes of vision" de Richard Long (1983)

Planes of vision de Richard Long recense des mots issus de ce que l’artiste a vu lors de sa marche effectuée de la côte Atlantique à La Manche, notés à chaque mile. " "VAPOUR TRAIL", "BOOTS", "LIGHT CLOUD", "GORSE", "TURF", "STONE", "TURF", "STONES", "GRASS CLUMP",… ".

Il recense 47 vues sur une marche de 69 miles. Le format du livre en longueur rappelle la ligne Nord-Sud que l’on peut suivre par les grandes listes verticales de mots sur chaque page de droite. Le lecteur avance sur cette verticale, arrêté par chaque mot comme Long à chaque mile. L’ensemble devient une trace conceptuelle de la marche de Long et de ses "champs de vision". L’artiste a répété ce processus dans plusieurs livres dont Sixteen works, également présenté dans cet atelier.

Média

"Xerox Book" de Sieth Siegelaub et Jack Wendler (1968)

Au sein du Xerox Book, Sieth Siegelaub et Jack Wendler ont réuni sept artistes conceptuels des années 1960 : Carl André, Robert Barry, Douglas Huebler, Joseph Kosuth, Sol Lewitt, Robert Morris et Lawrence Weiner. 

Siegelaub et Wendler ont demandé à chaque artiste de réaliser une œuvre sur 25 pages. Chaque œuvre est photocopiée et imprimée en offset sur une imprimante Xerox. Le livre est ainsi entièrement constitué de photocopies et devient lui-même une expérimentation minimaliste des possibilités offertes par : 

  • les procédés de fabrication : un médium alternatif de diffusion de l’art, le livre étant considéré comme un espace physique à part entière,
  • la volonté de contrecarrer la logique du marché de l’art en créant un objet peu coûteux et peu précieux. 
Média

"Twenty Six Gasoline Stations" d’Edward Ruscha (1963)

Twenty Six Gasoline Stations d’Edward Ruscha a retenu l’attention de beaucoup d’étudiantes. 

Ce livre, connu et reconnu, largement étudié et cité dans l’histoire du livre d’artiste n’a pas été une surprise. Il s’agissait plutôt de pouvoir manipuler ce livre - aujourd’hui rarement consultable - et de se rendre compte de sa matérialité et de sa fabrication pensée pour une diffusion massive.  

La bibliothèque possède de nombreux livres de Ruscha (entre autres Every Building on the Sunset Strip, Various Small Fires, Nine Swimming Pools, Royal Road Test) permettant de se rendre compte de la pratique de l'artiste et de ses méthodes de fabrication. L’ensemble de ces livres conserve une forte homogénéité conceptuelle et une constante matérielle par le choix du papier, les nombreux dos carré collés, la typographie et la mise en page. 

Média

La découverte de cette collection a permis d’étudier plus profondément la pratique du livre d’artiste et les conceptions artistiques nées de ce médium, en apercevant le nombre de possibilités offertes par le livre dans la création éditoriale. 

Nous remercions sincèrement Christian Gay, conservateur de la bibliothèque Jean Laude, de nous avoir présenté une superbe sélection de livres d’artistes de la collection du MAMC+, ainsi que Véronique Gay-Rosier, notre professeure de politique éditoriale de nous avoir permis d’accéder à ces découvertes. 

Audrey, Marie, Coralie, Marguerite, Guenaëlle, Coralie, Adèle, Julia, Nina, Céline, Linqi Xu.

Le mot du conservateur

Depuis 10 ans la bibliothèque Jean Laude est partenaire du département d’Arts plastiques - Faculté Arts, Lettres, Langues - Université Jean Monnet, dans le cadre du Master 2 "Édition d’art / Livre d’artiste".

La collection de la bibliothèque Jean Laude comprend plus de 500 titres parus entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, dans toutes les acceptions, souvent débattues, du terme "livre d’artiste".

Cette présentation d’une sélection de livres permet aux étudiants de découvrir concrètement à la fois l’histoire de ce médium particulier et les multiples formes et matériaux qu’il peut adopter, mais aussi de questionner les enjeux esthétiques qu’il sous-tend.
L’atelier, programmé au début de l’année universitaire, se déroule pendant 4 heures dans les espaces de la bibliothèque Jean Laude. Il offre aux étudiants, la possibilité d’avoir les livres en main ; il nourrit à la fois leur réflexion et leur projet personnel d’édition.

Christian Gay, responsable de la bibliothèque Jean Laude.

Le mot de l'enseignante

Les histoires sur le livre sont bien trop souvent celles qui n’évoquent que l’aventure de son contenu. 

Si l’émergence de ce qui, dans le sillage d’Edward Ruscha, fut appelé livre d’artiste, mit enfin sur la sellette la matérialité du livre comme supportant (prenant en charge) l’œuvre d’art, l’atelier animé par la bibliothèque Jean Laude est justement pour les étudiants l’occasion de découvrir la forme sensible du livre. Ils peuvent pleinement saisir pourquoi, comme le disait déjà Sol Lewitt, "Les livres sont le meilleur médium pour beaucoup d’artistes d’aujourd’hui".

Véronique Gay-Rosier, chargée de cours dans le master 2 "Édition d'art- livre d'artiste", unité d'enseignement "Politique éditoriale et design graphique".

Rédigez votre commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.