Tout commence sûrement en 2016, quand le Conservatoire Massenet réalise la création du logo sonore et de l’habillage musical (spots radio, attente téléphonique, etc) de la Ville de Saint-Étienne.

Tout s’enchaîne ensuite à l’été 2018, quand l’équipe communication du MAMC+ et le service communication culturelle de la Ville et de la Métropole viennent frapper à la porte du Conservatoire.

La question est simple, la réponse pas basique. Le Musée peine à trouver une cohérence musicale dans sa communication. Que ce soit pour les vidéos, les spots radios ou l’attente téléphonique, les ambiances sont trop différentes, pas assez reconnaissables.

Mais alors... ça "sonne" comment un Musée d’art moderne et contemporain ? Comment créer une "couleur sonore" pour un musée ? Comment faire le lien avec son histoire, son bâtiment, sa charte graphique, sa collection et sa programmation ?

Pour relever ce défi, on aurait bien tenté Michel Legrand mais ça ne répondait plus... On aurait pu changer de galaxie et appeler John Williams, mais on avait peur du pire du côté obscur.

C’est donc Mathias Pignal qui a accepté le challenge : stéphanois, 20 ans, élève du Conservatoire Massenet en classe d’électroacoustique du musicien Diego Losa, étudiant en Licence pro Technique du Son et de l’Image à Vichy.

Le résultat ? Une création sonore aux accents trip-hop, hip-hop et électro, très appréciée !

"Je me suis inspiré de la tendance actuelle afin de proposer quelque chose au goût du jour, tout en gardant le côté accessible à tous. J’ai simplifié au maximum les mélodies pour avoir un résultat qui reste dans la tête et qui permet donc d’identifier en quelques secondes qu’il s’agit du musée."

Une première pour Mathias, mais une première aussi pour le Musée, qui rentre dans le club restreint des musées français dotés d’un logo sonore.

Vous pourrez désormais entendre cette identité sonore dans les annonces faites au micro, au téléphone, ou encore dans les spots publicitaires et les vidéos. Ça vous reste en tête ? On va se le dire franchement, c’était un peu le but. 
 

Média

Rédigez votre commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.