Des grands donateurs...

Depuis le XIXe siècle et jusqu’à aujourd’hui, la collection du MAMC+ ne cesse de s’enrichir. Cet ensemble inestimable repose, en partie, sur des dons et legs d’une importance considérable. Parmi les grands donateurs, on peut citer Vicky Rémy, Jacqueline Brauner, François et Ninon Robelin ou encore la Caisse des Dépôts et de Consignation. D’autres dépôts enrichissent les collections en provenance d’institutions telles que le Musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou, le Fonds National d’Art Contemporain, le Fonds Régional d'Art Contemporain Rhône-Alpes, ou encore de la part d'artistes tels que Pierre Soulages ou Raymond Hains.

... Aux directeurs du MAMC+...

À partir des années 1980 et grâce au rôle central des directeurs Bernard Ceysson, Jacques Beauffet puis Lorand Hegyi, le Musée agrandit aussi sa collection à travers des achats. De 1992 à 2004, la collection s’accroît plus que pendant les cent années précédentes. La politique d’acquisition se tourne en priorité vers la création contemporaine, avec l’achat d’œuvres emblématiques d'artistes tels que Gilbert et George, Bertrand Lavier, Wim Delvoye, Anne et Patrick Poirier, ... Le MAMC+ continue d’acquérir chaque année de nouvelles œuvres d’artistes du monde entier, figures internationales ou jeunes créateurs. 

...Sans oublier les particuliers !

Les dons des particuliers ont aussi permis de rendre cette collection unique. Le fonds design, avec plus de 1700 objets et 600 dessins est une référence en France, et le seul de cette ampleur hors de la capitale. Il est représentatif de l’histoire du design, avec le mobilier mais aussi l’électroménager, l’audiovisuel et de nombreux objets du quotidien. Ne soyez pas surpris de retrouver la cocotte de votre grand-mère ou le rasoir de votre oncle. Ce sont aussi de petits donateurs qui font la grandeur de cette collection.